Dino Abbo

C’est dans un ancien petit bourg de la province d’Imperia, sur la Riviera di Ponente, en Ligurie, que Dino Abbo prend soin de ses 6.500 oliviers, aidé par son épouse et sa fille. Une petite réalité agricole touchante, enracinée dans un paysage magnifique et porté par l’amour de la terre. Pur travail d’artisanat, leur travail décline toutes les tonalités de la très délicate variété d’olive Taggiasca : l’olive en saumure, la fleur d’huile d’olive et la tapenade.

La culture des olives en Ligurie suit à peu près le même parcours que celui de la vigne. Les premières traces de commerce d’huile remontent aux Grecs phocéens qui avaient établi des comptoirs à Marseille et à Nice, proches de la Ligurie. C’est ensuite avec les premières colonies romaines, dont celle de Luni, aux confins avec la Toscane, que se développa peu à peu la culture à proprement parler de ce fruit dont les ordres religieux, bénédictins et cisterciens en particulier, s’employèrent à sélectionner les meilleurs cultivars. Ce sont d’ailleurs des moines bénédictins, qui la cultivaient dans la petite localité de Taggia, sur la Riviera di Ponente, qui lui donnèrent ce nom, au XIIème siècle.

Le véritable miracle de l’huile d’olive en Ligurie se produisit entre les XVème et XIXème siècles. Depuis le port de Gênes, l’huile s’exporte jusqu’en Europe du Nord où elle est utilisée pour la confection de savons, pour les lampes, mais surtout aussi pour la fabrication de textiles. On transforme alors les moulins à grain en moulins à huile et le paysage de la région prend les formes qu’on lui connait aujourd’hui : une magnifique enfilade de terrasses d’oliviers et de vignes.

  • Fleur d'huile d'olive Taggiasca extra vierge

    27,27 €

    "Oiu de s'ciappa affiorato" - Fleur d'huile d'olives taggiasche, Extra Vierge.

    Cette huile délicate dévoile les arômes typiques du cultivar d'olive "Taggiasca": doux et délicat, au fruité léger et aux notes d'amande et de pignons de pin.

    Bouteille d'1 litre.