Accords mets-vins

Mosto vous propose d’approcher le monde du vin en lui associant son parent le plus proche : la gastronomie. Car en effet, le vin est avant tout l’histoire d’hommes et de femmes passionnés par leur terre et amoureux du bon vin que l’on partage à table avec ses convives. Les accords que nous proposons pour chacun des vins ont été suggérés par ceux qui les connaissent le mieux : leurs auteurs. Mais nous avons voulu aller plus loin. Avec notre Chef, nous avons ainsi étudié et testé les meilleurs accords. Les combinaisons sont cependant infinies. Nous vous invitons donc à créer vos propres accords selon vos envies.

Nombreuses sont les techniques d’accords entre mets et vins. Le but est de parvenir à l’harmonie des sensations gustatives, où mets et vins se mettent réciproquement en valeur, sans qu’aucun ne prenne le dessus sur l’autre.

Nous en listons quelques-unes pour vous guider dans vos compositions.

Par tradition : il s’agit d’accorder des plats et vins provenant de la même région ; probablement la technique la plus antique, surtout dans la péninsule italienne, qui compte autant de vins que de cuisines régionales.

Par contraste ou analogie : l’une des techniques les plus utilisées actuellement suit deux directions. Le contraste se fonde sur le principe que les quatre saveurs de base peuvent se renforcer ou s’atténuer ; l’accord mets-vins visera dès lors l’équilibre entre ces sensations :

  • L’acide est renforcé par l’amer et le salé et est atténué par le doux.
  • L’amer est renforcé par l’acide et le salé et est atténué par le doux.
  • Le doux est renforcé par salé et est atténué par l’acide et l’amer.
  • Le salé est renforcé par l’amer et l’acide et est atténué par le doux.
A l’inverse, l’analogie consiste à accorder des ingrédients similaires dans le but de faire prédominer certaines sensations gustatives plutôt que de chercher l’équilibre.